fond superieur orchidée

Pourquoi les racines de mon orchidée pourrissent ?

Identifier les racines pourries

Lorsque les racines d’une orchidée sont pourries, il est nécessaire d’agir très vite pour sauver la plante.

Sur la photo ci-dessous vous pouvez observer une racine saine :

Sur cette autre photo, une racine bonne à couper :

Sectionner les parties endommagées

Il faut commencer par couper toutes les racines devenues marrons et molles. Si la racine s’écrase lors d’une légère pression avec les doigts, alors elle doit être coupée. Il convient de laisser toutes les racines qui restent fermes, qu’elles soient jaunes ou vertes.

Il est conseillé de désinfecter les ciseaux avant d’effectuer la coupe des racines afin de ne pas apporter de maladie à la plante. Si une partie de la racine est encore verte et ferme, il ne faudra pas la sectionner. La découpe sera réalisée après la dernière zone en bon état et donc dans la partie sèche.

Il faut ensuite traiter les racines restantes avec de l’aliette pour éviter une nouvelle fois l’apparition de maladies.

L’orchidée pourra ensuite être remise dans un substrat sain et sec. L’idéale est de la placer ensuite dans un endroit lumineux, chaud (20°C) et humide. Une serre serait un environnement idéal pour sa guérison.

Autrement, un sac plastique transparent pourra faire office de serre. Il suffira de le fermer légèrement tout en prenant bien soin de laisser passer un peu d’air pour que plante respire.

Cas d’une orchidée sans racines saines

Une orchidée sans aucune racine saine à de grandes chances de mourir. Une dernière solution existe toutefois pour la sauver.

Une fois l’orchidée débarrassé de toutes les racines mortes, il conviendra de placer la plante au-dessus d’un bocal d’eau.

Attention, l’orchidée ne doit en aucun cas touchez l’eau. Pour garder une eau claire et propre, un morceau de charbon de bois pourra être mis dedans. Au bout d’un mois environ, la plante devrait avoir produit de nouvelles racines.

Entretien Orchidée : Tous droits réservés. Mentions légales.