fond superieur orchidée

Entretien orchidée

L’orchidée est aujourd’hui achetée pour remplacer un bouquet de fleurs, en général pour un effet purement décoratif, très prisée en ce moment.

Elles sont notamment appréciées du fait de la beauté de leurs fleurs mythiques.

Elles finissent malheureusement la plupart du temps à la poubelle, après floraison…

La grande distribution l’a bien compris : elle en a fait un marché parallèle, ce qui fait énormément de tort aux vrais passionnés.

Lorsque l’on regarde la plupart des achalandages,  il n’y a aucun respect dans la disposition des plantes : les soins apportés ne sont malheureusement pas les bons.

Personne pour donner le moindre conseil pour la culture, le matériel proposé non professionnel ne convient pas forcément...

L’amateur débutant se trouve devant une situation telle qu’il se refuse à avoir une orchidée.

C’est pour répondre à ce besoin que nous vous proposons de découvrir sur notre site des conseils pour l’entretien de vos orchidées afin de leur apporter tous les éléments nécessaires à leurs bien-être.

Ce site vous est proposé par l’encyclopédie des plantes Floralia Nature, également éditrice des sites www.bonsai-entretien.fr (entretien des bonsaïs), www.plantecarnivore.fr (entretien des plantes carnivores), www.planetcoconut.fr (entretien des palmiers), www.plante-mediterraneenne.fr (sur les plantes méditerranéennes) ou encore www.plantes-comestibles.fr (entretien des plantes comestibles).

N'hésitez pas à consulter ces sites si le sujet vous intéresse.

Nos partenaires

orchidée
orchidée

Identifier son orchidée : épiphyte, épilithe, terrestre ?

La majorité des orchidées tropicales sont épiphytes, ce qui signifie qu’elles poussent accrochées sur les troncs ou les branches d’arbres.

Ce ne sont pas des parasites (comme le gui par exemple) : elles ne puisent pas la sève de l’arbre pour se nourrir, l’arbre ne lui sert que de support.

Elles captent les microéléments accumulés dans les cavités de l’écorce, mais aussi l’humidité de l’air et profitent du ruissellement de l'eau de pluie.

Certaines orchidées vivent sur les rochers : ce sont les épilithes.

Les terrestres sont des orchidées qui se développent dans le sol, comme les autres plantes, mais les racines restent près de la surface dans un humus léger.

Comment entretenir une orchidée ?

Fascinantes et très variées, les orchidées sont des plantes exotiques qui fleurissent pendant des mois. Leur entretien est réputé délicat mais certaines espèces peuvent être cultivées facilement.

Particularités de la culture orchidées

Pour fleurir, les orchidées demandent généralement une lumière vive. Cependant, vous ne devez pas l'exposer directement au soleil. En milieu forestier, elles poussent à la fourche des arbres et préfèrent une atmosphère humide. Voilà pourquoi les orchidées font partie pour la plupart des plantes épiphytes. De ce fait, il est nécessaire de conférer à leurs racines un substrat poreux, mais aussi très léger. Ces plantes exotiques ont aussi besoin d'un arrosage matinal avec de l'eau tiède dépourvue de minéral, de sorte que l'eau puisse s'évaporer pendant la journée.

Un environnement adapté

Un nettoyage régulier des feuilles favorise une excellente photosynthèse. Les orchidées peuvent rester pendant de longues années dans le même terreau, mais au fil du temps, ce dernier se décompose et il va falloir le changer. Le rempotage doit être réalisé tous les deux ans de préférence au printemps ou à l'arrivée de l'automne.

Où planter des orchidées ?

Les orchidées sont souvent cultivées en pot. Par opposition aux cymbidiums, la plupart des espèces peuvent être attachées sur une planchette de liège, un tronc d'arbre ou encore une branche de plante d'intérieur. Vous pouvez aussi les cultiver dans un panier. Si vous souhaitez planter des orchidées en intérieur, évitez de les placer à proximité de votre chauffage et protégez-les des courants d'air.

La plantation de l’orchidée

Le terreau utilisé pour la plantation des orchidées est composé de charbon de bois, d'écorce de pin et de billes d'argile. Parfois, on peut aussi y trouver de la laine de roche. Certaines espèces comme le Sabot de Vénus ou paphiopedilum adorent les sols calcaires. Ces plantes exotiques se plaisent facilement dans de petits pots. Il est donc inutile de les mettre dans de grands pots. Cela ne fait qu'endommager le pied. Au cours de la période de croissance, l'ajout d'un engrais dédié aux orchidées est requis toutes les deux semaines. L'écart de température entre le jour et la nuit favorise la floraison. Le moment idéal pour cultiver des orchidées dans votre jardin est la première moitié du mois de mai.

Soins et arrosage des orchidées

En cas de présence de cochenilles, vous pouvez les étouffer en pulvérisant de l'huile de colza. L'arrosage des orchidées est une tâche relativement délicate. La qualité de l'eau est cruciale. Pour ne pas brûler les racines, mieux vaut utiliser de l'eau distillée, de l'eau de robinet ou encore de l'eau de pluie. Un arrosage de deux fois par semaine suffit pour faire fleurir les orchidées. Si les composants du pot sont déjà très humides, vous n'avez plus besoin d'arroser vos plantes.

Multiplication

Certaines orchidées monopodiales (les Phalænopsis, Doritis,...), ainsi que les orchidées sympodiales (comme les Dendrobium, les Epidendrum,..) peuvent faire des keikis.

Les keikis sont de nouvelles plantes, identiques au pied mère : tout commence par la formation de petites feuilles, puis de racines...

Prélevez les keikis, lorsque leurs racines ont atteint environs 4 cm de long, laissez cicatriser les plaies durant 48h, puis les empoter dans du compost fin 5/10, dans un pot plastique, selon l’envergure de la couronne de racines.

Entretien Orchidée : Tous droits réservés. Mentions légales.