fond superieur orchidée

Orchidée Phalaenopsis

Le genre Phalaenopsis compte 48 espèces environ, et des milliers d’hybrides. Ces orchidées vivent à des altitudes peu élevées de 200 à 400 mètres, dans les forêts denses, chaudes et humides de l’Indonésie, des Philippines, de l’Australie, et de la Nouvelle Guinée. Epiphytes pour la plupart, les Phalaenopsis se développent sur les branches supérieures des arbres, qui les protègent du soleil par la densité de leur feuillage.

Soumis toute l’année à des averses quotidiennes, les Phalaenopsis ne connaissent pas de période de repos. Leur position sur les arbres est particulière : les feuilles ne sont pas orientées vers le ciel comme lorsqu’elles sont cultivées en pot, mais elles regardent le sol. Ainsi, l’eau des pluies  et l’humidité ruissellent, préservant le Phalaenopsis de toute pourriture du feuillage. La forte teneur en humidité est également compensée par d’importants mouvements d’air.

Recommandé aux débutants, et à tous ceux qui rêvent d’avoir des fleurs tout au long de l’année, le Phalaenopsis est l’orchidée idéale pour une culture en appartement ou en maison : il demande un minimum de soins.

Facilité de culture

Le Phalaenopsis est l’une des orchidées les plus faciles à cultiver.

Sa durée de floraison est de minimum un mois et demi et au maximum de 3 à 4 mois.

Températures recommandées

18° C à 35° C le jour, 16° C à 25° C la nuit, et un écart « jour-nuit » de 2 à 5° C, toute l’année, en particulier pendant les mois d’août et de septembre. Les Phalaenopsis se cultivent exclusivement en intérieur. Il est fortement déconseillé de les placer dans un jardin ou sur un balcon l’été.

Arrosages

Arroser consiste à doucher copieusement la surface du substrat jusqu’à ce que l’eau traverse le pot, et ce, pendant 5 à 10 secondes. Vous pouvez également tremper le pot jusqu’au 2/3 de sa hauteur dans une bassine d’eau pendant 8 à 15 secondes.

Pour les Phalaenopsis, la fréquence des arrosages varie en fonction de la luminosité, de la température ambiante, de la qualité du substrat et de la taille du pot.

En moyenne, votre Phalaenopsis doit être arrosé tous les 5 à 6 jours. Arroser le matin et non le soir, avec une eau à température ambiante.

Pour savoir si l’orchidée a besoin d’être arrosé, la méthode la plus classique et la plus fiable consiste à soupeser le pot juste après l’arrosage. Là il est lourd puisque l’écorce est imprégnée d’eau.  Après quelques jours, soupeser à nouveau le pot de votre Phalaenopsis, s’il est bien léger, vous pouvez à nouveau arroser. S’il est encore lourd c’est que la plante n’a pas bu l’eau que vous lui avez donnée et qu’elle doit encore attendre avant d’être à nouveau arrosée. Un Phalaenopsis souffre moins d’un manque que d’un excès d’arrosage.

Humidité

Tous les Phalaenopsis apprécient une ambiance humide. Nos maisons ou nos appartements n’étant pas particulièrement humides, il est important de recréer une ambiance humide autour de votre orchidée afin qu’elle bénéficie du meilleur des conforts. Pour ce faire, deux méthodes peuvent être appliquées séparément ou conjointement :

Méthode N° 1 : Prendre un plateau avec des rebords de 4 à 6 cm de haut. Le remplir d’eau et y placer un pot à l’envers, de préférence au centre. Poser votre orchidée sur le pot, ainsi sur son île, elle sera entourée d’humidité. Plusieurs orchidées peuvent être rassemblées dans le même plateau.

Méthode N° 2 : Vaporisez légèrement et quotidiennement (le matin) l’envers des feuilles, la surface du compost et les racines aériennes.

En hiver, dans un intérieur très chauffé il est préférable d’appliquer les 2 méthodes.

Qualité de l’eau

Pour les arrosages et les pulvérisations de votre Phalaenopsis, il faut utiliser une eau non calcaire. L’eau de pluie reste idéale. On peut également utiliser de l’eau filtrée ou une eau de source très peu minéralisée.

Lumière

Contrairement à certaines orchidées, les Phalaenopsis ne demandent pas énormément de lumière. Une grande fenêtre au nord peut suffire. Toutes les autres orientations seront parfaites à condition que, après sa floraison votre plante soit placée à 25 ou 30 cm de la fenêtre. Elle doit également être protégée du soleil direct aux heures chaudes de la journée pendant les mois à risque (de la mi-février à la mi-novembre). Un voilage suffit amplement. Si votre Phalaenopsis refleurit devant une fenêtre, attendez que les boutons soient au 2/3 épanouis pour ne pas risquer de les perdre en les éloignant de la principale source de lumière.  Pendant sa floraison votre Phalaenopsis peut être placée là où il embellira le mieux votre intérieur

Engrais

Comme toutes les orchidées, les Phalaenopsis ont besoin d’un apport d’engrais pour pouvoir donner plus de fleurs à chaque floraison. Un engrais spécifique pour les orchidées doit être utilisé au rythme de 1 arrosage sur 2 toute l’année.

Rempotage et substrat

Les rempotages se font tous les deux ans après la floraison, au printemps ou au début de l’été. Le substrat recommandé est un mélange à base d’écorce et sans terre, de granulométrie moyenne. Après le rempotage, attendre une dizaine de jours avant de reprendre les arrosages, mais entretenir une bonne humidité autour de votre plante.

Après la floraison

Couper la hampe florale de votre Phalaenopsis au-dessus du deuxième ou du troisième œil en partant de la base.

Entretien Orchidée : Tous droits réservés. Mentions légales.