fond superieur orchidée

La multiplication des orchidées

Il existe plusieurs méthodes pour diviser des orchidées monopodiales tels les phalaenopsis.

La formation de keikis

Les orchidées forment parfois des keikis (de jeunes pousses). Les phalaenopsis peuvent en produire sur la hampe florale quand la floraison est terminée.

Les keikis poussent sur la tige florale en se nourrissant du pied mère. Il est important de surveiller l’orchidée durant cette phase car elle peut souffrir de la croissance du keiki si elle n’est pas en grande forme.

Quand le keiki à plusieurs racines d’au moins trois centimètres de long il peut être détaché et replanté.

Pour cela, il faut couper un bout de la hampe de façon à ne pas abimer le keiki.

Il est possible de forcer l’orchidée à faire des keikis en appliquant des hormones sur les nœuds dormant de la hampe. Ces hormones sont appelé dans le commerce “keikiboost” ou encore “pâte a keikis”.  Ils doivent être appliqués avec prudence et modérément afin d’éviter d’obtenir des keikis difforment ou bien trop nombreux.

Séparer en deux une orchidée

Le fait de couper en deux une orchidée est une technique qui a généralement de bons résultats. Pour cela, il est nécessaire de choisir une orchidée avec beaucoup de racines aériennes de façon à ce que les deux morceaux (après la coupe) aient assez de racines pour pouvoir survivre.

Pour effectuer cette coupe, il est nécessaire de se munir d’un sécateur préalablement désinfecté et de couper l’orchidée en deux parties. L’une avec le système racinaire et un petit bout du pied de l’orchidée et l’autre partie avec le feuillage.

Il sera enfin nécessaire de rempoter chacun des morceaux dans un pot rempli d’écorces légèrement humides pour le feuillage et de la sphaigne pure pour la partie racinaire.

Évolution du processus

Après quelques jours:

Après quelques semaines

Semis de graines

Cette méthode est très difficile et demande conditions strictes. Dans un premier temps il faut féconder une des fleurs. Pour cela il faut lui apporter le pollen d’une autre fleur. Une fois la fleur fécondée, il faut que les graines arrivent à maturation ce qui demande plusieurs mois d’attente.

Voici la photo d’une gousse dans laquelle se trouvent les graines.

Il faut ensuite faire germer les graines, cela ne peut se faire qu’en in vitro. Il faut donc un matériel bien précis et des conditions stériles pour réussir les semis.

Entretien Orchidée : Tous droits réservés. Mentions légales.