Accueil > Orchidée Entretien > Arrosage de l'orchidée

Arrosage de l'orchidée

Les orchidées, comme beaucoup de plantes, nécessitent une attention particulière quant à l’arrosage. Trop d’eau, et c’est le risque de voir arriver des moisissures, de tuer les racines. Pas suffisamment d’eau, et l’orchidée ne poussera pas vite, et risque de se ramollir et ensuite mourir.

arrosage orchidée

Quand arroser les orchidées ?

Il faut trouver un juste milieu. Arroser tous les jours est une bêtise, tout comme arroser avec un glaçon. La fréquence d’arrosage dépend de plusieurs facteurs : Quel est le climat ? Quel est le substrat ?

En hiver, si les températures sont moins élevées dans votre maison ou appartement qu’en été (ce qui est fort probable), vous devrez arroser moins souvent. En effet, l’eau s’évaporera moins vite, et la plante consommera moins d’eau également. Si vous laissez l’orchidée à proximité d’un radiateur, il y a de forte chance pour que l’eau s’évapore rapidement ; il faudra alors arroser régulièrement.

En été, la plante reçoit plus de lumière, bénéficie de conditions climatiques favorables à sa croissance, et donc puisera plus rapidement les réserves en eau contenues dans le substrat. Vous arroserez alors plus souvent qu’en hiver. Le bon entretien de l’orchidée est lié aux saisons d’une manière générale.

Enfin, d’une manière générale, la solution la plus simple pour savoir si votre orchidée à besoin d’eau et nécessite d’être arrosée, consiste à regarder dans le pot transparent s’il y a encore de l’humidité. Si vous apercevez des gouttelettes d’eau dans le pot transparent, alors vous pouvez attendre encore un peu avant d’arroser. Si au contraire il n’y a plus d’eau, que le substrat de l’orchidée a séché à la surface et sur les cotés, alors il est temps d’arroser votre orchidée.

Comment arroser l’orchidée ?

Il n’y a pas une seule façon d’arroser les orchidées. Comme pour beaucoup de plantes, il est préférable d’arroser en immergeant le pot dans l’eau pendant quelques minutes. Pour un bon entretien de l’orchidée, ne pas immerger la totalité du pot ! Vous exposeriez alors la plante à un risque de moisissure si l’eau se coince entre les feuilles, à leur base.

Tremper jusqu’à 2 centimètres avant le début des racines devrait vous mettre à l’abri de problème de pourriture.

Après avoir trempé l’orchidée pendant quelques minutes, laissez cette dernière s’égoutter quelques minutes, surtout en hiver, pour éviter de maintenir les racines en contact avec l’eau au fond du pot ou cache pot.

Si vous avez un substrat hydroponique (comme les billes d’argile, sphaigne du Chili), la problématique est différente. Il faut s’assurer que le substrat de l’orchidée restera en contact avec l’eau.